full screen background image
Search

Le Prix du litre d’Huile d’Olive Doit être Fixé à Moins de 7,5 Dinars

119

La Fédération nationale des producteurs d’olives, relevant de l’UTAP, a affirmé son refus catégorique des prix proposés par l’Office National de l’Huile (ONH), qui a renoncé à son rôle de régulateur, au terme d’une réunion élargie au siège de l’organisation agricole.

Le secrétaire général de la Fédération, Mohamed Nasraoui, a appelé à fixer le prix du litre d’huile d’olive, d’au moins 7,5 dinars, vu la hausse du coût de la production.

Les oléiculteurs ont appelé le ministère de tutelle et l’ensemble des intervenants dans cette filière, à assumer pleinement leurs responsabilités, afin de sauver cette campagne, et ce, en mettant, à la disposition de l’ONH, les fonds nécessaires, pour acquérir les quantités d’huile d’olive qui représentent le quota fixe destiné à l’exportation vers l’Union Européenne, à des prix qui garantissent une marge bénéficiaire raisonnable à l’agriculteur.

La Fédération a, ainsi, exprimé son mécontentement, suite au démarrage difficile de la campagne, étant donné que 10% seulement, de la récolte a été cueillie, en raison de l’effondrement des prix des olives.