full screen background image
Search
Moncef Kartas

L’ONU Exige de la Tunisie la Libération Immédiate de Moncef Kartas

166

L’ONU a de nouveau réagi à l’affaire de son expert en sécurité, Moncef Kartas en demandant, ce mercredi 15 mai, à la Tunisie « d’abandonner les accusations » d’espionnage portées contre lui.

Moncef Kartas a été arrêté le 26 mars 2019 lors de son arrivée à Tunis et est détenu depuis cette date. Il « doit être libéré immédiatement », a affirmé le porte-parole du secrétaire général des Nations unies, Stéphane Dujarric.

Lors de son point-presse quotidien, Stéphane Dujarric a révélé que les documents judiciaires remis par la Tunisie à l’ONU concernant cette affaire ont été étudiés par les Nations unies et ont conclu au fait que l’immunité diplomatique octroyée par l’Organisation à l’expert tuniso-allemand restait valide.

En conséquence, l’Organisation réclame que les « accusations portées contre lui soient abandonnées » et qu’il soit « relâché immédiatement », a insisté Stéphane Dujarric.