full screen background image
Search

Samira Chaouachi contre le Tourisme Parlementaire

72

La députée de Qalb Tounes et nouvelle première vice-présidente de l’ARP, Samira Chaouachi a déclaré, mercredi 20 novembre 2019, que l’actuel parlement est appelé à interdire “le tourisme parlementaire”, tout en considérant que la mobilité politique représente un véritable danger sur la stabilité du parlement et du pays, notamment avec la convergence des blocs parlementaires.

Chaouachi a également précisé, lors d’une interview parue dans le journal Al-Maghreb du 20 novembre 2019, que le “tourisme parlementaire” et la mobilité des députés entre les différents blocs parlementaires aura certainement des graves conséquences sur le paysage politique du pays.

“Pour garantir une certaine stabilité au sein des groupes parlementaires, il faut interdire la mobilité politique au sein de l’Assemblée”, a souligné Chaouachi.

Dans un contexte connexe, la députée de Qalb Tounes a précisé que le processus de la formation du prochain gouvernement n’aurait aucunes répercussions sur le démarrage des travaux de l’Assemblée et la mise en œuvre de ses structures.

Par ailleurs, elle a déclaré qu’elle formulera des propositions afin de réviser le règlement intérieur du parlement, en vue d’adopter un régime plus efficace et plus approprié.